Site Médical de Baxter


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hépatite C : le cannabis en veut à votre foie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baxter
Admin


Féminin
Nombre de messages : 4249
Age : 42
Localisation : Montérégie, Canada
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Hépatite C : le cannabis en veut à votre foie !   Ven 30 Juin - 13:38

Hépatite C : le cannabis en veut à votre foie !

L'hépatite C chronique ne fait pas bon ménage avec l'alcool et la cigarette, aussi on déconseille leur consommation pour éviter une destruction rapide du foie. Mais ce n'est pas tout, une nouvelle étude annonce que le cannabis serait également à proscrire. Il n'y a pas de fumée sans feu…


Chez les patients atteints d'hépatite C, l'alcool et le tabagisme1 favorisent la progression de la transformation des cellules du foie en tissu fibreux (fibrose). Mais jusqu'à présent, peu d'études s'étaient intéressées aux effets des autres drogues. C'est désormais chose faite grâce à des travaux concernant le cannabis. Retour en détail sur les résultats des recherches présentés dans le cadre du 39e congrès de l'association européenne sur l'étude du foie qui s'est tenue à Berlin en avril 2004.

Cannabis et fibrose : des liens soupçonnés

Les cannabinoïdes, composés actifs de la marijuana, agissent par l'intermédiaire de deux récepteurs, CB1 et CB2. Lors de recherches effectuées sur des animaux, une équipe du CHU Henri Mondor de Créteil avait suggéré que la progression de la fibrose était en partie contrôlée par ces récepteurs cannabinoïdes. En 2002, ils avaient constaté que chez des patients cirrhotiques, les récepteurs CB1 avaient nettement augmenté dans certaines cellules du foie.

Dirigée par le Pr. Grenard2, cette équipe poursuit ces investigations, en comparant l'étendue des fibroses induites expérimentalement chez des souris sauvages et des souris ne possédant plus de récepteurs CB1. Résultat : les souris transgéniques présentaient moins d'atteinte hépatique que les souris sauvages. Ces récepteurs stimuleraient donc la fibrogénèse.

Selon l'équipe, l'utilisation de molécules bloquant les récepteurs CB1 pourrait représenter une nouvelle approche dans le traitement de la fibrose hépatique. Autant d'indices qui peuvent suggérer que la consommation de cannabis ne serait pas anodine pour les patients infectés par le virus de l'hépatite C.

Le joint : un facteur aggravant

Pour en avoir le coeur net, une équipe de Créteil dirigée cette fois par le Pr. Christophe Hezode3 a évalué la progression de la fibrose chez 195 patients atteints d'hépatite C chronique. Chez chacun d'eux, la consommation de tabac, de cannabis, d'alcool, l'âge de la contamination, le sexe, le moyen de contamination, le génotype du virus, l'indice de masse corporelle… ont été notés.
En isolant la seule influence du chanvre, les résultats apparaissent assez nettement, puisqu'une progression accélérée de la fibrose a été retrouvée :

Chez 63 % des patients fumant du cannabis quotidiennement (en moyenne 3 joints par jour), chez 50 % des consommateurs occasionnels (1 à 2 par semaine) et chez 42 % des non-consommateurs ;
Ces différences étaient indépendantes de la consommation d'alcool (plus de 30 grammes par jour), de tabac, de l'âge au moment de la contamination et de la stéatose (infiltration de graisse dans le foie).

Selon les auteurs, il existerait donc bel et bien un lien entre la consommation quotidienne de cannabis et la progression de la fibrose chez les patients atteints d'hépatite C chronique. Des résultats en accord avec les données expérimentales attribuant un rôle fibrinogène aux récepteurs CB1.
Pas d'alcool, pas de tabac, pas de cannabis…

Faudra-t-il demain interdire la consommation de cannabis en plus de celle de cigarette et d'alcool chez les patients atteints d'hépatite C chronique ? Dans une population ayant souvent des antécédents de consommation de drogues, de tels changements de comportements peuvent parfois être difficiles à mettre en place.

Cependant, ils devront être confirmés par d'autres études prospectives avec un plus grand nombre de malades et complétés par un interrogatoire plus approfondi sur l'utilisation d'autres substances (ecstasy, amphétamines...) car une étude américaine4 présentée lors de ce congrès européen a décrit un effet inverse des récepteurs CB2.
Affaire à suivre donc…

_________________


"La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donnent aux autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
 
Hépatite C : le cannabis en veut à votre foie !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cannabis : Taubira veut nous rendre fous
» Prier de tout son coeur.
» L'Etat du Maryland veut bannir le foie gras
» chèque libellé à mon nom
» bebe se 11 mois qui ne veut pas dormir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site Médical de Baxter :: Consommation, dépendance,drogue, jeux :: Drogues-
Sauter vers: