Site Médical de Baxter


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stérilet

Aller en bas 
AuteurMessage
Baxter
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4249
Age : 44
Localisation : Montérégie, Canada
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Stérilet   Mer 5 Avr - 10:53

Vous réfléchissez à la pose d'un stérilet. Cette page a pour but de vous aider à prendre votre décision en connaissance de cause.

De quoi s'agit-il?

Le stérilet (ou dispositif intra-utérin, DIU) est un petit objet placé dans la cavité utérine. Sa présence déclenche une réaction inflammatoire de la muqueuse utérine, qui la rend inapte à recevoir un ovule fécondé. La plupart des stérilets sont en plastique, souvent en forme de T. Ils comprennent en général un peu de cuivre, ce qui augmente l'efficacité contraceptive. Le stérilet est muni d'un fil de retrait, fixé à la partie inférieure du dispositif.

Cette méthode est-elle efficace?

Les grossesses sur stérilet sont très rares: environ une grossesse par an pour 100 femmes porteuses de stérilet, autrement dit une grossesse pour 1200 cycles menstruels. Ce taux est du même ordre de grandeur que celui observé sous pilule oestroprogestative.

Combien de temps le stérilet reste-t-il efficace?

Cela dépend des modèles. Actuellement la durée d'efficacité varie de 3 à 5 ans.

Comment se fait la pose?

Le stérilet doit être posé en fin de règles, ou au plus tard les premiers jours qui suivent: les contractions des règles ont alors cessé, une grossesse est exclue, et le col de l'utérus est légèrement ouvert. Vous serez installée en position gynécologique. Après une soigneuse désinfection, le médecin saisit le col à l'aide d'une pince: ce geste peut être légèrement douloureux. Il introduit dans le col une petite sonde (hystéromètre) destinée à mesurer la taille de la cavité utérine, et à dilater l'orifice du col. Une fois la mesure prise, il retire l'hystéromètre, dilate parfois encore le col avec une ou deux sondes successives, puis introduit à sa place le stérilet (dont les bras sont rabattus le long de l'axe). Les bras du stérilet se déplient à l'intérieur de la cavité: le dispositif est en place. Le médecin coupe ensuite le fil de retrait, de façon à en laisser 2 à 3 cms visibles à l'extérieur du col.

Entre des mains habiles, le geste est peu douloureux. Certains médecins prescrivent avant la pose une médication antispasmodique, pour limiter encore la douleur.

Comment me sentirai-je après la pose?

Dans les 24 à 48 heures qui suivent la pose, vous pourrez ressentir quelques douleurs, une pesanteur pelvienne, quelques contractions utérines. Vous pourrez avoir de minimes saignements. Dans les trois jours qui suivent la pose, vous éviterez les rapports sexuels, les baignades et les douches vaginales.

Y a-t-il des complications immédiates?

Il existe un risque d'infection lié à la pose d'un corps étranger dans la cavité utérine. Celle -ci se caractérise par la survenue de douleurs pelviennes intenses, accompagnées de fièvre et de pertes. Le retrait du stérilet s'impose, ainsi que la prescription rapide d'un traitement antibiotique adapté.

La perforation de l'utérus lors de la pose d'un stérilet est un accident exceptionnel.

Quels sont les avantages et inconvénients du stérilet?

Le gros avantage du stérilet est qu'il dispense de la contrainte de penser à prendre sa pilule tous les jours, ni l'angoisse d'oublier un comprimé.

Le stérilet satisfait les femmes qui craignent le côté "chimique" de la contraception hormonale, il inquiète celles qui n'aiment pas l'idée d'un corps étranger dans l'utérus.

L'inconvénient le plus habituel est la survenue, sous stérilet, de règles plus abondantes et douloureuses. Il faut savoir attendre quelques mois (les douleurs de règles s'estompent souvent). Certains médicaments peuvent être prescrits pour quelques mois (traitement hormonal, antalgiques). Si cet incident se renouvelle régulièrement, il est légitime de choisir un autre mode de contraception, ou d'envisager la pose d'un stérilet à la progestérone (qui présente d'autres inconvénients).

Certaines femmes ont plus fréquemment des pertes lorsqu'elles portent un stérilet.

Quelles sont les complications secondaires?

L'expulsion du stérilet est possible, surtout dans les premiers mois après la pose. C'est au cours des règles des deux ou trois premiers cycles après la pose qu'elle a le plus de chances de se produire. C'est pourquoi votre médecin s'assurera, lors de la visite de contrôle après la pose, que le stérilet est toujours en place.

La présence d'un stérilet augmente le risque d'infection de l'utérus et des trompes (endométrite, salpingite), pendant toute la durée du port du dispositif. Vous devez consulter rapidement en cas de signes infectieux (pertes, douleurs, fièvre). Ces infections peuvent, dans de rares cas, si elles sont traitées avec retard, entraîner une obstruction des trompes et donc une baisse de la fertilité. C'est une des raisons qui expliquent que le stérilet ne doit pas être posé chez une femme qui n'a pas eu d'enfant.

La grossesse (intra utérine) sur stérilet est très rare (1 sur 1200 cycles). Lorsqu'une grossesse survient, si la patiente ne choisit pas d'avorter, elle se déroule en général sans problème.

Le stérilet augmente un peu le risque de grossesse extra-utérine (implantation d'un oeuf en dehors de l'utérus, le plus souvent dans une trompe utérine). Vous devez consulter systématiquement en cas de retard de règles, de douleurs pelviennes, de saignements en cours de cycle.

Quelles sont les indications du stérilet?

Le stérilet est indiqué chez la femme qui a déjà des enfants, et qui se lasse de sa contraception orale (oublis de pilule plus fréquents...) ou locale.

Il est également indiqué dans certaines contre-indications à la contraception hormonale.

Y a-t-il des contre-indications au port du stérilet?

La pose d'un stérilet est contre-indiquée formellement en cas de grossesse en cours (évidemment!), d'infection génitale haute aiguë (salpingite) en cours ou passée, de malformation utérine, de béance du col de l'utérus, de maladie cardiaque valvulaire, d'antécédent de grossesse extra-utérine, de chirurgie des trompes, de trouble de la coagulation (ou de traitement anti-coagulant), de cancer pelvien, de dysplasie du col (ou d'anomalie du frottis cervical), et dans certaines malformations utérines. La plupart des médecins considèrent le fait de ne pas avoir encore d'enfant comme une contre-indication formelle. La maladie de Wilson (une maladie rare du métabolisme du cuivre), ainsi que l'allergie au cuivre contre-indiquent le port d'un stérilet au cuivre.

D'autres situations sont des contre-indications relatives, à discuter selon le cas: fibromes utérins, utérus cicatriciel (après césarienne par exemple).

Certains médicaments interagissent-ils avec le stérilet?

Outre les anticoagulants, qui contre-indiquent le stérilet, les anti-inflammatoires imposent une certaine prudence: comme ils réduisent la réaction inflammatoire de la muqueuse utérine, qui est à la base du mécanisme d'efficacité du stérilet, ils peuvent en réduire l'efficacité. Si vous avez besoin d'un traitement anti-inflammatoire (ou d'aspirine), il vaut mieux, pendant la durée du traitement, utiliser une autre contraception en plus du stérilet (préservatifs ou pilule, par exemple).

Quelle surveillance subirai-je après la pose de mon stérilet?

Votre médecin vous reverra un mois après la pose, pour vérifier la position du dispositif, puis tous les six mois, contrôlant à chaque fois la postion du stérilet, l'absence de douleurs, de saignements intempestifs, de signes d'infection. Votre médecin poursuivra comme d'habitude le dépistage des cancers pelviens (frottis une fois par an en particulier) et du cancer du sein. Ayez soin, bien que votre stérilet puisse rester en place plusieurs années, de continuer de venir consulter votre médecin une fois par an pour les dépistages gynécologiques, qui restent indispensables.

Il faudra, en outre, que vous reconsultiez votre médecin en cas de douleurs, de saignements intempestifs, de fièvre ou de pertes vaginales.

Mon partenaire va-t-il sentir le fil de mon stérilet?

Non, si le fil n'est pas coupé trop court, il ne peut être perçu par votre partenaire au cours d'un rapport sexuel.

Et les maladies sexuellement transmissibles?

En aucun cas le stérilet ne protège contre les infections sexuellement transmissibles. Il ne dispense pas du port du préservatif lorsque la prévention des MST l'impose.
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
 
Stérilet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur le fait de placer un stérilet dans l’utérus de la femme
» by pass avec stérilet hormonal
» Motivez moi les filles!!
» By pass et contraception
» L'Ordre du Canada à Morgentaler ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site Médical de Baxter :: 9 mois pour la vie :: Fertilité/Infertilité/FC/Contraception :: Contraception-
Sauter vers: