Site Médical de Baxter


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mélanome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baxter
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4249
Age : 43
Localisation : Montérégie, Canada
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Mélanome   Ven 21 Avr - 15:06

Mélanome

Description



Le mélanome est une forme rare mais grave de cancer de la peau. Au Canada, en 1999, environ 3 500 personnes ont reçu un diagnostic de mélanome, et 770 sont décédées de cette maladie. Il importe de savoir que les mélanomes n'entraînent des conséquences très graves que s'ils ne sont pas diagnostiqués. Ils sont assez faciles à reconnaître et peuvent être traités très facilement s'ils sont dépistés à temps.



Causes



Le cancer est provoqué par une mutation de l'ADN dans le noyau d'une cellule. Après avoir subi une mutation, les gènes entraînent la division continue des cellules, ce qui produit une croissance anarchique de cellules ayant la même mutation. Le processus n'est pas entièrement compris, mais les chercheurs connaissent un grand nombre de carcinogènes, c'est-à-dire de substances qui provoquent le cancer ou accroissent les risques d'apparition de cette maladie.

Dans le cas du cancer de la peau, le carcinogène principal est en fait la lumière du soleil. Des études ont révélé que les mélanomes sont plus fréquents chez les gens qui ont passé beaucoup de temps au soleil. Les dommages provoqués par les rayons ultraviolets (UV) peuvent entraîner des mutations. L'incidence des mélanomes est en hausse, ce qui reflète l'augmentation des bains de soleil dans la population depuis la Deuxième Guerre mondiale.

Les personnes d'origine africaine sont moins susceptibles de présenter des mélanomes que celles de race blanche, même si elles peuvent être atteintes d'une forme rare qui apparaît sur les membranes muqueuses, par exemple dans l'anus et à l'intérieur de la bouche. Chez les personnes de race blanche, celles qui ont la peau plus pâle sont plus sujettes à cette maladie. Les risques sont également plus importants pour celles qui ont les yeux bleus ou verts, les cheveux pâles et des taches de rousseur.

L'exposition au soleil la plus importante survient généralement au cours de l'enfance, et les personnes qui ont eu des coups de soleil graves avant 18 ans sont exposées à des risques accrus de cancer de la peau. En outre, les rayons UV émis par le soleil ou une lampe solaire et les rayons X ont été associés à des risques de mélanome, de même que les expositions au radium ou à l'arsenic.

Les cellules de la peau appelées mélanocytes synthétisent les pigments bruns qui apparaissent lorsque la peau est bronzée par le soleil. Les mélanomes apparaissent toujours dans l'une de ces cellules. Ils peuvent provenir de grains de beauté présents sur la peau, qui sont en fait un groupe de mélanocytes. Par contre, les mélanomes peuvent aussi apparaître dans des mélanocytes isolés dans la peau normale.

Certains grains de beauté présentent des risques accrus. Les naevi dysplasiques sont des grains de beauté présentant une anomalie et qui peuvent donner naissance plus tard à un mélanome. La façon de les reconnaître est très simple. Ils présentent au moins l'une des caractéristiques suivantes (« ABCDE ») :

Asymétrie - Le grain de beauté n'est pas rond comme à l'habitude, mais présente une forme étrange ou allongée.
Bordure - La bordure est irrégulière, comme le tracé d'un rivage accidenté sur une carte, et ses rebords disparaissent progressivement dans la peau plutôt que de former un trait bien net.
Couleur - Le grain de beauté a des régions dont la couleur varie et peut être blanche, bleue, rouge ou (plus particulièrement) noire.
Diamètre - Le diamètre est supérieur à celui de la gomme à effacer d'un crayon.
Élévation - Le grain de beauté est soulevé par rapport à la surface de la peau.
Certaines familles présentent des antécédents de ce type de grain de beauté, et sont par conséquent exposées à des risques accrus de mélanome. L'importance des risques dépend des dimensions et de la fréquence des grains de beauté anormaux. Les risques varient aussi selon que d'autres membres de la famille aient été atteints de mélanomes.

Des grains de beauté ayant ces particularités évoluent parfois pendant la grossesse. Ces changements n'ont généralement aucune signification, mais le taux de mélanomes est plus important chez les femmes enceintes.

Symptômes et Complications



Les mélanomes sont une forme visible de cancer, contrairement aux autres formes qui apparaissent à l'intérieur du corps (par exemple le cancer du sein ou de la prostate). Les transformations provoquées par les mélanomes sont souvent apparentes. Il importe surtout d'en reconnaître les signes et de faire vérifier les grains de beauté suspects par le médecin.

Un grain de beauté qui se transforme n'est pas nécessairement cancéreux, mais il importe de le faire examiner. L'apparition d'un nouveau grain de beauté sur la peau est également important. Il importe de consulter un dermatologue ou le médecin de famille lorsque les transformations suivantes surviennent :

la marge d'un grain de beauté devient rugueuse ou moins bien définie, ou sa pigmentation (coloration) s'étend dans la peau avoisinante
un grain de beauté se développe, prend une nouvelle coloration, se soulève de la peau ou présente des boursouflures ou des irrégularités
un grain de beauté devient dur, se recouvre d'une croûte ou présente une irritation ou des saignements
une ulcération ou une coupure ne se cicatrise pas après un mois
des taches noires apparaissent sous la base des ongles
une excroissance ou une tache de couleur anormale apparaît sur la peau

Diagnostic



Votre médecin de famille ou dermatologue peuvent diagnostiquer un mélanome. Un échantillon du tissu suspect est prélevé à partir du grain de beauté (biopsie). Il est examiné au laboratoire afin de permettre le dépistage des cellules cancéreuses. Une biopsie des ganglions lymphatiques avoisinants ou d'autres tissus peut être réalisée afin de déterminer si le cancer s'est disséminé.

Traitement et Prévention



Si le mélanome est dépisté et éliminé rapidement, avant qu'il ne pénètre sous la peau, les chances de guérison sont de près de 100 %.

Si le mélanome s'est disséminé de façon horizontale (sur la surface de la peau), le pronostic reste très favorable dans la mesure où il n'a pas pénétré en profondeur, sous la peau. Il existe divers types de mélanomes, mais en lui-même le type a moins d'importance pour le pronostic que son épaisseur et la profondeur de la pénétration. Si le cancer a envahi d'autres tissus du corps (métastases), un traitement rapide est essentiel.

Le traitement des mélanomes exige une chirurgie précoce permettant de les éliminer. Aux premiers stades, la chirurgie peut être très simple et sans douleur, un peu comme l'extraction d'une verrue. Si le cancer s'est disséminé dans la peau, la chirurgie pourra laisser une marque. Même les mélanomes relativement profonds peuvent être guéris s'ils n'ont pas atteint d'autres organes. Des travaux de recherche récents indiquent que le médicament interféron peut contribuer à prévenir la récurrence du cancer après l'extraction d'un mélanome à un stade précoce.

La radiothérapie et la chimiothérapie ne permettent généralement pas de guérir les mélanomes avancés, mais ces traitements peuvent en soulager les symptômes.

Pour prévenir les mélanomes, il importe d'éviter les expositions excessives aux rayons du soleil. Les coups de soleil sont plus graves, mais même un bronzage excessif accroît de beaucoup les risques de mélanome. Il importe de toujours utiliser un écran solaire (FPS de 15 ou plus) par temps ensoleillé. En outre, les rayons UV peuvent traverser les nuages. Il importe surtout de protéger les enfants contre le soleil. Les enfants ont souvent la peau bronzée en été, et leurs parents supposent que s'ils n'ont pas de coups de soleil, il n'y a aucun danger. La peau des enfants est toujours plus vulnérable, et le bronzage accroît les risques qu'un cancer de la peau apparaisse plus tard. L'été, lorsqu'il fait soleil, les enfants devraient porter un tee-shirt ou une chemise à manches longues et un chapeau. La peau exposée doit être protégée à l'aide d'un écran solaire. Si possible, on doit éviter de s'exposer au soleil lorsque les rayons ultraviolets sont à leur maximum (entre 11 heures et 14 heures).

_________________


"La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donnent aux autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
 
Mélanome
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nutrition et mélanome
» Nouvelle cible pour le mélanome métastasé
» mélanome et carcinome
» mélanome métastasié
» Le gène BRAF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site Médical de Baxter :: Le Cancer-
Sauter vers: