Site Médical de Baxter


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La mort subite du nouveau-né

Aller en bas 
AuteurMessage
Baxter
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4249
Age : 44
Localisation : Montérégie, Canada
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: La mort subite du nouveau-né   Ven 21 Avr - 14:57

La mort subite du nouveau-né


Au sujet de la mort subite du nouveau-né

Malheureusement, la mort subite du nouveau-né, aussi appelé la mort du berceau, est une des principales causes de décès chez les bébés. Aux États-Unis, il y a environ 3000 décès attribués à cette cause à chaque année. Il est estimé que 90% des morts subites du nouveau-né ont lieu au cours des 6 premiers mois de vie, la plupart ayant lieu ente 2 et 4 mois. La mort subite du nouveau-né est plus fréquente chez les garçons. En outre, les risques de mort subite au berceau sont plus élevés chez les bébés de race noir et native american comparativement aux bébés caucasiens, asiatiques ou hispaniques.

Il est également connu que les victimes de la mort subite du nouveau-né sont plus souvent nées d'une jeune mère d'un niveau éducationnel moins élevé. La mort subite du nouveau-né se produit plus fréquemment dans des régions géographiques froides et durant la saison hivernale. Il est souvent rapporté que des maladies, telles des infections des voies respiratoires supérieures ainsi que des gastroentérites, précèdent cette tragédie.

Qu'est-ce qui cause la mort subite du nouveau-né ?

La mort subite du nouveau-né se définit techniquement comme le décès inattendu d'un bébé de moins de un an qui était apparemment en bonne santé. Le décès d'un enfant est attribué à la mort subite du nouveau-né seulement si aucune autre cause n'est trouvée suite à une investigation complète et détaillée. Plusieurs fausses croyances existent au sujet de la mort subite du berceau. Même si la cause exacte de ce malheureux événement n'est pas encore connue, les scientifiques savent qu'il n'est pas causé par une infection ou par l'immunisation.

Les experts croient présentement que la mort subite du nouveau-né n'est pas causée par la suffocation, le vomissement, l'étouffement ou l'abus d'enfant. Les hypothèses actuelles mettent l'accent sur trois facteurs : l'âge de l'enfant, un problème dans le contrôle de la respiration et la présence de certains facteurs de risque. Ces facteurs de risques incluent :

*Un bébé couché sur le ventre pour dormir,
Une literie molle
L'exposition à la fumée de cigarette (incluant l'exposition durant la grossesse)
Un excès de chaleur
La prématurité
*La position "couché sur le ventre" , est le facteur de risque le plus important que les parents peuvent contrôler. Cette mauvaise position de sommeil augmente le risque de mort subite du nouveau-né de 10 à 15 fois.

Prévention de la mort subite du nouveau-né

La seule approche pour prévenir la mort subite du nouveau-né consiste en l'élimination de facteurs de risques :

La position lors du sommeil

Coucher un bébé sur le dos est la méthode la plus efficace pour réduire le risque de mort subite au berceau.

Cette consigne s'applique autant pour le sommeil de la nuit que pour les siestes durant la journée, à la maison, chez la gardienne ou à la garderie. La mort subite du nouveau-né peut se produire durant la journée. De plus, 20% des morts subites ont lieu en présence d'une gardienne ou à la garderie.
Souvenez-vous qu'un bébé peut être placé sur le ventre lorsque ce dernier est réveillé. Depuis 1992, alors que les experts ont commencé à recommander la position "couché sur le dos" pour le sommeil, le nombre de décès attribués à la mort subite du nouveau-né a diminué de 40%, passant de 1,2 à 0,7 décès par 1000 naissances.


IMPORTANT: Les bébés qui dorment sur le côté ont deux fois plus de risque de succomber des suites de la mort subite du berceau que les bébés qui sommeillent sur le dos. La position sur le côté n'est pas très stable, de sorte qu'un bébé peut facilement rouler et se retrouver couché sur le ventre.

Éviter une literie molle et un chauffage trop élevé

Dans le lit de votre bébé : Évitez une literie trop molle, incluant les couvertures, le piqué, le couvre-pied, les peluches (sheepskins, crib bumbers)
Si une couverture s'avère nécessaire, seule une simple couverture mince devrait être utilisée et celle-ci devrait être bien placée de sorte qu'il soit impossible qu'elle recouvre la tête du bébé. (Lors de froides températures, a blanket sleeper est une autre option pour remplacer une couverture)
Choisir un berceau ainsi qu'un matelas ferme qui est conforme aux recommandations de la Consumer Product Safety Commission
Ne jamais coucher un enfant pour la nuit sur un lit d'eau, sofa ou fauteuil, matelas mou, oreiller, lit d'adulte ou sur tout autre surface molle.
Éviter de surchauffer ; habillez votre enfant de vêtement léger pour le sommeil et gardez la température de la pièce aux alentour de 70º F
Ne pas fumer

L'exposition à la fumée de cigarette pendant la grossesse et l'exposition secondaire à la fumée après la naissance sont des facteurs de risque importants qui contribuent à la mort subite du nouveau-né. Plus l'enfant est exposé à la fumée de cigarette, plus élevés sont les risques de mort subite du berceau. Ce facteur de risque est définitivement sous le contrôle des parents.

L'allaitement semble proteger contre la mort subite du nouveau-né

Pour des raisons encore obscures, l'allaitement semble avoir un effet protecteur contre la mort subite du nouveau-né. Voilà une autre bonne raison d'allaiter votre bébé.

Il est important de bien comprendre que l'élimination des facteurs de risques diminue, mais n'élimine pas complètement le risque de la mort subite du berceau.

Questions pratiques

Existe-t-il des méfaits si un bébé dort toujours couché sur le dos?

Peu de méfaits existent en réalité. Des études ont démontré que les bébés qui dorment étendus sur le dos souffrent plus souvent de rash aux fesses dus aux couches et de cradle cap en comparaison avec les bébés qui dorment sur le ventre. La plagiocéphalie occipitale positionnelle (aplatissement de la partie postérieure de la tête) a tendance à être plus commune chez les bébés qui dorment sur le dos.

Est-ce qu'un bébé peut s'étouffer lorsqu'il dort sur le dos ?

Une multitude d'études effectuées dans plusieurs pays qui ont accomplis un plus grand nombre d'expériences avec des personnes dormant sur le dos que les Etats-Unis ont démontré qu'il n'y avait pas de risques additionnels d'étouffement ou d'aspiration associés à la position de sommeil sur le dos.

Est-ce qu'il est parfois possible de placer le bébé sur son ventre ?

Certainement, la recommandation de coucher le bébé sur son dos ne s'applique que pour les périodes de sommeil. En effet, l'Académie américaine de pédiatrie recommande de placer les bébés sur le ventre tous les jours pour une certaine période de temps au cours de laquelle le bébé reste réveillé. Ceci réduit le risque de plagiocéphalie positionnelle et favorise le développement moteur.

Qu'en est-il des dispositifs ou matelas spéciaux ?

Tous dispositifs ayant la prétention de permettre de garder les bébés en position couchée sur le dos ou sur le côté ne sont pas recommandés. Aussi, plusieurs manufacturiers ont commercialisé des matelas aérés (ventilated mattresses) et des coins (wedge) conçus pour garder les bébés sur le dos ou sur le côté. Il n'existe aucune preuve que ces produits préviennent la mort subite du nouveau-né. Aucune étude n'a été effectuée sur le wedge. La plupart des matelas annoncés comme ayant un effet protecteur contre la mort subite du nouveau-né n'aident pas du tout au problème de contrôle de la respiration reliée à cette condition. De plus, l'utilisation de tels produits risque d'amener les parents à moins se soucier des autres mesures qui réduisent réellement le risque de la mort subite du nouveau-né.

Est-ce dormir avec un bébé est dangereux ?

Dans bien des cultures autre que celle d'Amérique du Nord, les parents dorment en compagnie de leur enfant dans le même lit. Toutefois, une grande controverse existe au sujet des risques et bénéfices de dormir avec son enfant. Bien que dormir dans le même lit que votre enfant peut faciliter l'allaitement et contribuer à créer un lien d'attachement entre le parent et le bébé, ce geste peut également amener le bébé à avoir trop chaud et peut possiblement exposer davantage le bébé à la fumée secondaire de cigarette. Les experts craignent également que le bébé dans cette situation dorme sur un matelas trop mou avec des oreillers et des douillettes qui amènent un risque supplémentaire de rester pris ou emprisonné entre le lit et le mur ou la tête du lit. Selon l'Académie américaine de pédiatrie, dormir avec votre bébé ne protège pas contre la mort subite du nouveau-né et peut même en réalité accroître le risque de suffocation accidentelle.

Malgré tout, certains médecins encouragent fortement le sommeil en compagnie de l'enfant. Si les parents décident de partager leur lit avec leur bébé, ceux-ci doivent bien comprendre que ce n'est pas le berceau qui cause la mort subite du berceau. Les parents doivent également prendre les précautions suivantes :
Placer le bébé sur le dos
Prendre conscience des risques d'emprisonnement étant donné qu'un lit d'adulte n'est pas conforme aux standards de sécurité pour un bébé
Afin de prévenir le risque de suffocation accidentelle, éviter de dormir sur des surfaces trop molles et d'utiliser des couvertures, couvre-pied ou oreillers trop mous
Ne pas fumer ou consommer toute substance qui diminue les réflexes ou toutes substances qui endorment (drogues, alcool)

_________________


"La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donnent aux autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
 
La mort subite du nouveau-né
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mort subite du nouveau-ne (narducio)
» Du nouveau sur la mort subite du nourrisson
» mort subite du nourrisson
» La mort subite du nourrisson
» La mort subite est favorisée par le tabac, même après l’arrêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site Médical de Baxter :: 9 mois pour la vie :: Nouveau-né :: Questions / problèmes / maladies-
Sauter vers: