Site Médical de Baxter


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les coliques et le nouveau-né

Aller en bas 
AuteurMessage
Baxter
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4249
Age : 44
Localisation : Montérégie, Canada
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Les coliques et le nouveau-né   Ven 21 Avr - 14:51

Les coliques et le nouveau-né


Il arrive parfois qu'un bébé pleure d'une façon persistante, et ce pour un bon nombre de raisons. Toutefois, il se peut que les bébés qui ont souvent des crises de larmes intenses éprouvent des coliques. Une colique est définie par des pleurs continus et persistants sans raison apparente, d'une durée typique de 2 à 4 heures par jour, pendant au moins 5 jours de la semaine. Les coliques débutent habituellement à l'âge de 2 ou 3 semaines et cessent naturellement vers 12 semaines. Les coliques sont un problème assez fréquent ; il est estimé qu'un bébé sur cinq souffre de ce mal.

Quels sont les symptômes des coliques?

Les bébés qui souffrent de coliques éprouvent des crises de larmes aigues, prolongées et intenses. Certains bébés relèvent et plient leurs jambes, serrent leurs poings comme s'ils ressentaient de la douleur. Les épisodes de pleurs ont tendance à se produire environ à la même heure à chaque jour, souvent en début de soirée. Des bébés ayant des coliques semblent être inconsolables ; rien que puissent faire les parents ne semble les apaiser. Mis à part les pleurs persistants, aucun autre symptôme de maladies n'est apparent chez les bébés atteints de coliques.

Si les crises de larmes sont accompagnées de vomissements, de gonflement abdominal, de fièvre ou de tout autre signe de malaise, votre médecin devrait en être informé le plus rapidement possible.

Est-ce que les coliques sont une condition sérieuse?

Les parents de bébés souffrant de coliques peuvent être rassurés que malgré l'inquiétude ressentie, les coliques ne sont pas en soit une condition grave. Bien que les bébés atteints de coliques semblent être en détresse, ceux-ci sont généralement en bonne santé. Leur croissance et développement se déroulent d'une façon tout à fait semblable aux autres bébés en santé. Il est cependant important de s'assurer que le bébé ne souffre pas d'une autre affectation qui produit des symptômes se rapprochant de ceux des coliques. Un bébé qui éprouve régulièrement des crises de larmes persistantes devrait être examiné par un pédiatre afin d'éliminer tout autre problème médical et afin de confirmer la santé et le développement normal du bébé.

Bien que les coliques ne soient pas un problème médical sérieux, celles-ci peuvent causer stress et anxiété dans la famille immédiate. Tout le monde peut se sentir exaspérer si un bébé pleure excessivement. Des sentiments d'impuissance et d'incompétence peuvent être ressentis et les parents sont souvent amenés à s'inquiéter constamment de la santé de leur bébé. Cette anxiété est néfaste tant pour les parents que pour le bébé. Les coliques ne sont pas causées par la faute des parents ou du bébé. Les parents qui se sentent stressés ou épuisés devraient se reposer lorsque possible. Laissez le bébé dans les mains d'une gardienne compétente et prenez le temps de profiter d'un bon film, d'un délicieux repas au restaurant ou simplement de quelques heures de relaxation. Prendre des pauses fréquentes s'avère très efficace pour aider les parents à surmonter les coliques de leur enfant avec patience, persévérance et un bon sens de l'humour.

Existe-t-il un remède pour les coliques?

Il n'y a aucun remède présentement pour les coliques. Heureusement, les coliques cessent seules habituellement vers l'âge de 3 mois. Toutefois, il existe certaines manières de minimiser les crises de coliques. Si vous désirez en savoir plus sur la façon de calmer et de réconforter un bébé qui pleure, allez consulter Faire face aux pleurs d'un bébé.

Qu'est-ce qui cause les coliques?

Les causes exactes des coliques ne sont pas parfaitement connues à ce jour. Une théorie stipule que les bébés souffrant de coliques pleurent en raison de l'inconfort causé par les gaz abdominaux. Faire éructer votre bébé durant et après l'allaitement peut aider à soulager les gaz et minimiser les crises de larmes. De plus, l'utilisation de bouteilles conçues pour réduire l'avalement d'air peut être utile pour les bébés qui sont nourris de cette manière. Les mères qui allaitent peuvent éviter certains aliments tels le brocoli et le chou-fleur si ces derniers semblent causer des gaz à leur bébé. Tout changement dans la diète d'une mère qui allaite devrait être discuté avec le médecin avant d'être effectué.

Une autre théorie avance que les coliques sont causées par un système nerveux central immature. Étant donné que leur système nerveux n'est pas complètement développé, certains bébés peuvent être hypersensibles à des stimuli (par exemple le bruit, la lumière, etc.) que les autres enfants et adultes sont capables d'atténuer. À la fin de la journée, ces bébés sont plus susceptibles de se sentir épuisés et stressés, ce qui résulte en de longues périodes de pleurs. La création d'un environnement calme peut aider à minimiser les coliques chez certains bébés.

L'anxiété des parents peut également contribuer aux coliques d'un bébé. Les bambins peuvent ressentir le stress d'un parent et devenir à leur tour anxieux, ce qui résulte en des crises de larmes de la part de ce dernier. Il est important pour le bien-être du parent et de l'enfant de réduire et de conserver autant que possible le niveau de stress à un minimum.

Dans de rares cas, les coliques d'un bébé nourri à la bouteille peuvent résulter d'une allergie à une protéine contenue dans le lait de vache retrouvée dans le lait maternisé. Même si la plupart des bébés souffrant de coliques ne sont pas allergiques à la protéine du lait de vache, il arrive des fois, que les symptômes s'améliorent ou même disparaissent lorsque le lait maternisé est retiré de la diète du bambin. Si votre médecin juge que votre bébé pourrait bénéficier d'un changement de sorte de lait maternisé, soyez rassuré que votre bébé sera adéquatement nourri par les préparations commerciales alternatives ne contenant pas une base de lait. Il est toujours préférable de consulter votre médecin avant de procéder à toutes modifications dans la diète de votre bébé.

_________________


"La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donnent aux autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
 
Les coliques et le nouveau-né
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» soulager les coliques du nourrisson ?
» Un nouveau blog "L'express" consacré à l'éducation
» Poisson nouveau : loche de mer ?
» Un nouveau dinosaure "broyeur’’ à bec de canard
» le nouveau livre de christophe Barbe il est là !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site Médical de Baxter :: 9 mois pour la vie :: Nouveau-né :: Questions / problèmes / maladies-
Sauter vers: