Site Médical de Baxter


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quoi dire à votre enfant à propos du cancer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baxter
Admin


Féminin
Nombre de messages : 4249
Age : 42
Localisation : Montérégie, Canada
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Quoi dire à votre enfant à propos du cancer   Dim 17 Aoû - 15:47

Quoi dire et comment le dire? Cela dépend de l'âge de votre enfant et de sa maturité. Une approche pleine de douceur, de franchise et d'honnêteté est sans doute le meilleur choix.



Le développement d’un enfant passe par plusieurs stades; il en va de même de ce qu'il est en mesure de comprendre, à un âge donné, sur une maladie grave et ses implications. Il s'agit là de lignes directrices générales – vous pourrez retrouver certains traits de votre enfant dans plus d'une catégorie, ou ne pas le reconnaître du tout.

De la naissance à 2 ans
Un enfant aussi jeune ne peut vraiment comprendre ce qu'est le cancer. Il ne peut pas le voir ou le toucher, et son intérêt à cet âge est essentiellement centré sur ce qui lui arrive. C'est la séparation d'avec ses parents qui constitue le problème majeur. Les enfants d'un an et plus se préoccupent davantage des choses qui les entourent et du contrôle qu'ils peuvent exercer sur elles. Les très jeunes enfants éprouvent énormément de crainte devant les interventions médicales et les examens. Souvent ils pleurent, tentent de s'échapper ou s'agitent sans cesse afin de contrôler un tant soit peu la situation.



Un enfant de 18 mois commence à réfléchir à ce qui se passe autour de lui – il est donc préférable d'être honnête envers lui. Il ne faut jamais lui cacher qu'il va à l'hôpital, ni tenter de l'y conduire en lui faisant croire qu'on l'amène ailleurs. On ne doit jamais dire qu'un traitement ou un examen ne fera pas mal si c'est faux. Il est bien mieux de dire à un tout-petit que la piqûre va faire mal pendant quelques secondes et qu'il peut pleurer. De cette façon, il sentira que vous le comprenez et que vous acceptez ses émotions. Votre enfant aura bien davantage confiance en vous si vous êtes honnête envers lui.



Un enfant peut exprimer ses préférences et prendre certaines décisions, à la condition qu'elles n'affectent ni son état de santé ni la bonne marche du traitement. Dans le cas d'un médicament administré par voie orale, pourquoi ne pas demander à l'enfant s'il désire le prendre avec du jus de pommes, du jus de raisin, ou avec de la purée de pommes?



Retour au début

Entre 2 et 7 ans
À ce stade, les enfants saisissent déjà mieux ce qu'est une maladie. Toutefois, ils ont tendance à regarder les choses d'un seul angle – à partir de leur propre point de vue – et ils croient être le centre du monde. De plus, ils ne font qu'une corrélation primaire entre une cause et un effet. Par exemple, ils relient le concept de maladie au fait de rester au lit ou de manger de la soupe maison. Ils croient souvent que la maladie elle-même est causée par une action spécifique, et qu'ils guériront soit automatiquement sans rien faire du tout, soit en se pliant à des règles précises.



Un enfant de cet âge doit d'abord et avant tout être rassuré : il n'a rien fait pour causer la maladie dont il est atteint. La maladie et le traitement ne sont absolument pas un châtiment pour une quelconque mauvaise action. Il faut aussi lui expliquer clairement et honnêtement les diverses interventions médicales auxquelles il devra se plier, en soulignant que les examens et les traitements sont faits pour qu'il se sente mieux.



Sur la maladie proprement dite, des explications simples sont de mise. Il est bon d'établir un lien direct entre le cancer dont l'enfant est atteint et certains concepts qui lui sont familiers. Puisqu'un enfant de 2 à 7 ans comprend la différence entre le bien et le mal, on pourrait lui expliquer la maladie comme étant une bataille entre les bonnes cellules et les mauvaises. Les médicaments deviennent alors une « potion magique » permettant de renforcer les bonnes cellules pour les aider à vaincre les méchantes.

Retour au début

Entre 7 et 12 ans
Les enfants de ce groupe d'âge ont une vision du monde qui est limitée par leur manque d'expérience mais ils commencent à comprendre la relation entre plusieurs événements. Ils définissent donc leur maladie comme étant un éventail de symptômes et ont rarement tendance à croire que leur maladie constitue un châtiment pour une mauvaise action. Ils saisissent parfaitement que leur bien-être est relié aux médicaments qu'il faut prendre et au respect des instructions du médecin. À cet âge, les petits patients peuvent vraiment coopérer à leur traitement.



Les explications peuvent donc être plus détaillées tout en faisant quand même référence à des situations qui sont familières à l'enfant. Les comparaisons sont très utiles pour faire comprendre le cancer. Comme le corps humain est composé de différentes cellules qui jouent toutes un rôle particulier, établissez la similitude avec un groupe de personnes : les cellules, comme les personnes, doivent travailler de concert pour accomplir une tâche donnée. Les cellules cancéreuses sont des cellules trouble-fête qui cherchent à nuire aux efforts des autres cellules. Les traitements servent à éliminer les cellules trouble-fête pour que les bonnes cellules puissent reprendre leur fonctionnement normal.



Retour au début

12 ans et plus
Les enfants de cet âge sont en général capables de saisir des liens complexes entre les faits. Leur esprit s'élargit et leur permet de réfléchir à des choses dont ils n'ont pas fait l'expérience concrète. Toutefois, on note que les adolescents définissent encore la maladie en terme de symptômes, comme la fatigue par exemple, ou la limitation de leurs activités quotidiennes. Par contre, ils sont à même de comprendre les causes des symptômes qu'ils éprouvent. Vous pouvez donc leur expliquer que le cancer est une maladie causée par quelques cellules qui sont hors de contrôle. Ces cellules malignes se développent plus rapidement que les cellules normales, envahissent d'autres parties du corps et nuisent au fonctionnement normal de l'organisme. Le but des traitements, c'est de détruire ces cellules hors de contrôle, afin que le corps retrouve son fonctionnement normal et que les symptômes disparaissent.


source: www.cancer.ca

_________________


"La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donnent aux autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
 
Quoi dire à votre enfant à propos du cancer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recours au don, que dire à l'enfant?
» Le Baptême de votre enfant et la Sainte Bible
» Que dire à un enfant végé sur la nourriture omni ??
» Que dire, que faire face au suicide du père d'un élève de primaire?
» Lorsqu'un enfant demande la grâce du baptême, cela veut dire, que Moi Jésus, Je l'ai préparé..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site Médical de Baxter :: Le Cancer :: Les enfants-
Sauter vers: