Site Médical de Baxter


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le silence des victimes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baxter
Admin


Féminin
Nombre de messages : 4249
Age : 42
Localisation : Montérégie, Canada
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Le silence des victimes   Mar 16 Oct - 22:59

Le silence des victimes





La résistance sociale à reconnaître les faits d’abus


Chacune de nos sociétés répugne à reconnaître qu’elle est productrice de situations de violence ou d’abus et cette attitude se répercute dans nos familles, nos institutions et chez les individus qui la composent. D’où sans aucun doute le grand défi que pose le dépistage auprès des victimes. Nous devons comprendre les motifs du silence des victimes afin de mieux entrer en relation avec elles, en tenant compte de la relation difficile qu’elles entretiennent avec leur environnement. Nous devons toujours éviter d’aggraver leur insécurité ou leurs conditions. Nous proposons donc dans cette section un inventaire des craintes et des perceptions les plus communes chez les victimes d’abus et de violence…tenant aussi compte du profil de la victime à domicile ou en institution.
Dans le processus de dépistage, l’implication de témoins-aidants est souvent requise. Ces personnes, elles aussi, vivent ou partagent des sentiments d’insécurité liés au contexte de la victime. Nos démarches doivent en tenir compte. C’est pourquoi nous identifions dans cette section les perceptions des témoins d’abus et de violence.
L’attitude prévisible des milieux face au signalement d’abus, en particulier des personnes responsables ou en autorité, doit être anticipée. Cela vous permettra de faire des choix plus judicieux dans les façons de faire que nous proposons ou que vous inventerez !
Au niveau des craintes des victimes


Les craintes se situent en extériorité de la personne. Elles sont des réalités perçues ou présumées telles dans l’environnement.
Les victimes craignent :


  • De subir des représailles
  • D’être abandonnées
  • D’être placées dans un établissement d’hébergement ou d’y perdre leur place
  • De causer un scandale
  • D’être à l’origine d’un conflit dans la famille
  • De perdre des relations significatives (petits-enfants)

Au niveau des perceptions des victimes


Les perceptions sont des éléments cognitifs et/ou émotifs qui organisent l’expérience que font les victimes de leur situation :


  • Elles ne se rendent pas compte de la gravité de leur situation
  • Elles excusent ou justifient les comportements abusifs
  • Elles ignorent les possibilités d’aide et de recours
  • Elles se sentent coupables à cause de leur état de dépendance et des soins qu’elles requièrent
  • Elles éprouvent une diminution de la confiance en soi causée par la situation
  • Elles se sentent impuissantes
  • Elles pensent pouvoir régler seules leurs problèmes
  • Elles croient "n’avoir que ce qu’elles méritent "

Au niveau de l’attitude du milieu des victimes


L’attitude de l’entourage est la réaction prévisible de l’environnement en terme de résistance à reconnaître les réalités de violence ou d’abus. Pourquoi ?


  • Dénégation du problème par l’entourage
  • Minimise l’incident à l’origine de la plainte
  • Craint les conflits ou les représailles
  • Subit une pression à la conformité
  • Culpabilise la victime
  • Méconnaît l’existence de ressources de support
  • Se croit obligé à la confidentialité

Au niveau de la révélation par la victime




  • La faible probabilité pour la victime d’être crue
  • Le sens que la victime donne à la situation d’abus
  • La capacité limitée de communiquer clairement les détails de l’incident
  • L’absence d’une personne de confiance dans l’environnement de la victime
  • La victime ou le répondant ignore les possibilités d’aide et de recours adaptés à la situation
  • L’importance de la relation affective avec l’abuseur

_________________


"La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donnent aux autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
 
Le silence des victimes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour les victimes du Var
» journée victimes de la route
» Les chrétiens d'Irak toujours victimes d'attentats
» prière pour les victimes du caranage en Belgique
» Intentions de prière du Pape : pour les victimes de la drogue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site Médical de Baxter :: La Famille :: 3ième âge-
Sauter vers: