Site Médical de Baxter


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Anti allergique et antihistaminique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baxter
Admin


Féminin
Nombre de messages: 4249
Age: 40
Localisation: Montérégie, Canada
Date d'inscription: 04/04/2006

MessageSujet: Anti allergique et antihistaminique   Sam 2 Juin - 12:17


[b]Quercétine






Autres noms : bioflavonoïdes d'agrumes, mélétine, sophrétine, vitamine P, penthydroxyflavone.
[b]Indications




Réduire les réactions allergiques et l’inflammation.
Voir la signification des symboles et les critères de classification utilisés
Posologie


Note. La supplémentation en quercétine a fait l'objet de très peu d'essais cliniques. Son usage n'est pas issu de la phytothérapie traditionnelle. Les dosages indiqués ci-dessous sont ceux utilisés par les praticiens.
Réactions allergiques (rhinite allergique, asthme, eczéma, urticaire)
[/b]






  • Prendre de 100 mg à 200 mg, trois fois par jour, 20 minutes avant les repas.




Inflammation







  • Prendre de 200 mg à 400 mg, trois fois par jour entre les repas.



[/b]


[b]Description[/b]


La quercétine est un flavonoïde, c'est-à-dire un des nombreux pigments – il y en a plus de 4 000! - qui donnent leur couleur aux fruits, aux légumes et aux plantes médicinales. Ces composés naturellement présents dans les végétaux possèdent une activité vitaminique complémentaire à celle de la vitamine C. Ils améliorent l’action de cette vitamine sur l’organisme en augmentant son absorption et en retardant son élimination. Les flavonoïdes ont aussi de multiples effets sur l’organisme, dont la réduction de la fragilité et de la perméabilité des capillaires (petits vaisseaux sanguins).
Dans la nature, la quercétine est souvent liée à la vitamine C. Elle est chimiquement très proche de la rutine, un autre flavonoïde. La quercétine est reconnue pour être le plus actif des flavonoïdes. C'est à elle que plusieurs plantes médicinales, dont le ginkgo et le millepertuis, doivent une partie de leurs effets thérapeutiques.
La quercétine des suppléments du commerce est extraite de diverses sources végétales, notamment de la pelure d’oignon ainsi que des graines et des gousses du Dimorphandra mollis, un arbre de la famille des légumineuses originaire d'Amérique du Sud.
Bien qu'on soit loin de tout connaître au sujet de la quercétine, ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antihistaminiques (antiallergiques) ont été observées au cours de nombreuses études in vitro et sur les animaux.
[b]Historique[/b]


En 1937, Albert Szent-Gyorgyi recevait un prix Nobel pour avoir découvert la vitamine C et les flavonoïdes, et pour avoir exploré leurs propriétés biochimiques. À l'origine, il donna aux flavonoïdes le nom de « vitamine P » en raison de leur efficacité à réduire la perméabilité des vaisseaux sanguins. Cette dénomination a été abandonnée lorsqu'on s’est rendu compte que ces substances ne correspondaient pas à la définition officielle des vitamines, dans la mesure où on ne les considère pas comme étant essentielles à la vie.
[b]Sources alimentaires[/b]


La quercétine n'est pas considérée comme un nutriment essentiel. On n'a donc pas établi d'apport nutritionnel recommandé pour cette substance. On estime cependant que le Nord-Américain moyen en consomme chaque jour de 25 mg à 50 mg. Les dosages nécessaires pour obtenir des effets thérapeutiques sont nettement plus élevés. À cette fin, on doit généralement avoir recours à un supplément alimentaire.
Les oignons sont l’une des sources les plus intéressantes de quercétine : ils en fournissent environ 15 mg par 100 g (environ 2/3 de tasse), l’oignon rouge étant le champion avec 20 mg par 100 g. Une petite pomme en fournit autour de 4 mg/100 g avec sa peau, l'épluchage diminuant sa teneur à 1,5 mg/100 g. D'autres denrées d’usage courant contiennent des quantités intéressantes de quercétine : le thé, le vin rouge, le sarrasin, les baies (bleuet, canneberge, groseille, etc.), l'aneth frais, les haricots verts et jaunes, etc1.
[b]Carence[/b]


Bien que la quercétine ne soit pas considérée comme un nutriment essentiel, il a été démontré que le scorbut était causé par une carence combinée en vitamine C et en flavonoïdes, dont la quercétine.
[b]Recherches[/b]


Allergies. Des études menées in vitro et sur des animaux ont révélé que la quercétine inhibait la production d'histamine, une substance qui est à l'origine du déclenchement des réactions allergiques3-5. Les données d’une étude épidémiologique menée en Finlande sur 10 054 sujets font valoir un lien entre une grande consommation d’aliments riches en quercétine et un risque réduit d’asthme6.
Inflammation. Les essais cliniques sont rares à ce sujet. Mais, les experts estiment que l'action anti-inflammatoire de la quercétine est documentée par plusieurs essais menés in vitro et sur des animaux7,8. In vitro, le mélange de quercétine et de certains enzymes, la broméline notamment, a démontré des effets anti-inflammatoires plus complets que les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens9. On a mené un essai clinique à double insu avec placebo auprès de 30 hommes souffrant d’une inflammation chronique de la prostate (prostatite). Selon les résultats obtenus, la quercétine, à raison de 500 mg deux fois par jour, peut réduire les symptômes de cette douloureuse affection10. Le même dosage a aussi réduit les symptômes de personnes atteintes de cystite interstitielle, une inflammation chronique des voies urinaires11.
Protection cardiovasculaire. Des essais in vitro ont permis d’observer que la quercétine a un effet protecteur contre les troubles cardiovasculaires8. Des essais préliminaires ultérieurs ont confirmé qu’elle peut avoir un impact positif sur certains marqueurs de risque de maladies cardiovasculaires12,13, mais plusieurs autres essais n’ont pas été concluants à ce chapitre14-17. Au cours d’une étude épidémiologique menée en Finlande sur 10 054 sujets, on a observé un lien entre une grande consommation d’aliments riches en quercétine et un risque réduit de troubles coronariens et vasculaires cérébraux6.
Divers. Des essais in vitro et quelques essais sur les animaux indiquent que la quercétine peut inhiber la formation de diverses tumeurs cancéreuses18. Au cours d'essais préliminaires réalisés sur des animaux diabétiques, on a pu retarder l’apparition de la cataracte en leur administrant de la quercitrine, une substance qui se forme au cours de l'absorption de la quercétine par l'organisme19,20.
[b]Précautions[/b]


[b]Contre-indications[/b]






  • Théoriquement, en raison des possibles effets des flavonoïdes sur la dilatation des vaisseaux sanguins, les personnes souffrant d'hypotension ou d'un trouble de la coagulation sanguine devraient éviter d'en consommer de fortes doses.

[b]Effets indésirables[/b]






  • Les flavonoïdes ne s'accumulent pas dans l'organisme et leur toxicité est, par conséquent, à peu près nulle.

[b]Interactions[/b]


[b]Avec des plantes ou des suppléments[/b]






  • Aucune connue, à part le fait que la quercétine augmente l'absorption de la vitamine C.

[b]Avec des médicaments[/b]






  • La quercétine pourrait inhiber l'action des antibiotiques de la famille des quinolones.



Recherche et rédaction : Pierre Lefrançois Md et Françoise Ruby Md.
[/b]

_________________


"La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donnent aux autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
 

Anti allergique et antihistaminique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» allergique à la promiscuité
» crème anti-rides contour des yeux
» Cassis : une alternative à la cortisone
» Prier sur des tapis où figurent des images de mosquées, de tombeaux, de minarets et autres ?
» Consultation anti douleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site Médical de Baxter :: L'Alimentation :: La nutrition-