Site Médical de Baxter


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment réagir face à un(e) adolescent(e) qui menace constam

Aller en bas 
AuteurMessage
Baxter
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4249
Age : 44
Localisation : Montérégie, Canada
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Comment réagir face à un(e) adolescent(e) qui menace constam   Sam 21 Avr - 16:31

Comment réagir face à un(e) adolescent(e) qui menace constamment de partir ?


La répétition constante dans la bouche d’une adolescente de phrases du type « Je vais partir comme ça vous serez contents » doit éveiller l’attention des parents et être distinguée d’une phrase identique dite une fois sous l’emprise sous la colère. Ce type de phrases traduit le sentiment de ne pas être remarquée. L’adolescente exprime ainsi la volonté d’être reconnue. Elle imagine et se prend à rêver d’un scénario catastrophe, dans lequel elle voit ses parents fous d’inquiétude, déployant tous les moyens possibles pour la retrouver.







Souvent, les parents ne prennent pas cette menace au sérieux. Des réponses telles que « Si tu n’es pas contente, la porte est ouverte » ou « Si tu penses être plus heureuse ailleurs, c’est toi qui vois » renforcent le sentiment de l’adolescente d’être peu importante (sous-entendu que son absence ou sa présence ne change rien) et peuvent sonner comme un défi, l’incitant à passer à l’acte.
De même, des réponses en miroir, teintées d’agressivité et menaçantes, comme « Tu pars, mais n’espère pas trouver la porte ouverte », ne sont pas pertinentes de la part des parents. Il est préférable de comprendre l’origine du problème et ce qui la pousse à proférer de telles menaces. Se moquer de l’adolescente en soulignant le fait qu’elle n’est jamais passée à l’acte depuis le temps qu’elle en parle, augmente également le risque de passage à l’acte et la fragilise davantage. Enfin, la prendre au mot et lui imposer de quitter le domicile pour l’envoyer dans une pension ne fera pas disparaître le problème.


Les parents doivent plutôt interroger l’adolescente sur ce qui la pousse à vouloir partir et privilégier le dialogue, sans tomber dans l’interrogatoire. Si le dialogue n’est pas possible, les parents peuvent exprimer leur incompréhension et essayer de rencontrer une personne spécialisée pour apporter un éclairage sur la situation. Cependant, si la discussion est constructive, c’est l’occasion pour les parents d’apporter quelques modifications en fonction des griefs de l’adolescente. Cela peut se traduire par le fait de lui octroyer plus d’autonomie, de lui laisser davantage de libertés ou de partager des moments privilégiés avec elle.


Etablir un cadre précis
En dernier lieu, les parents doivent établir un cadre précis concernant l’autorisation et les horaires des sorties, notamment le soir. Une attitude laxiste des parents qui ne diraient rien conduit l’adolescente à repousser davantage les limites et à accentuer les retards sur l’horaire prévu afin d’obtenir une réaction parentale. L’adolescente attend de ses parents qu’ils réagissent, même si c’est source de frustration ponctuelle. A l’inverse, une attitude parentale trop rigide ne permet pas non plus l’épanouissement de l’adolescente.

_________________


"La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donnent aux autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
 
Comment réagir face à un(e) adolescent(e) qui menace constam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment réagir face à cette classe?
» Comment réagir face à une enfant émétophobe ?
» Comment réagir face aux parents d'élèves qui accusent les profs en conseil de classe ?
» Elève qui me parle de suicide, comment réagir?
» Réagir face à l'automutilation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site Médical de Baxter :: La Famille :: Adolescents(es) :: Questions / problèmes-
Sauter vers: