Site Médical de Baxter


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Intolérance au glucose- hausse du sucre dangereuse

Aller en bas 
AuteurMessage
Baxter
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4249
Age : 44
Localisation : Montérégie, Canada
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Intolérance au glucose- hausse du sucre dangereuse   Jeu 12 Avr - 14:56

Hausse de sucre dangereuse



Qu'est-ce que l'intolérance au glucose?

L'intolérance au glucose survient lorsque l'organisme perd sa sensibilité aux effets de l'insuline et doit travailler plus fort pour contrôler les niveaux de glucose sanguin. Une personne qui souffre d'intolérance au glucose affiche des niveaux de sucre sanguin (glucose) plus élevés que la normale, mais pas encore assez élevés pour dire qu'elle est diabétique. Comme dans le cas du diabète de type II, l'organisme produit de l'insuline, mais en quantité possiblement moindre ou avec une efficacité réduite.

Les personnes souffrant d'intolérance au glucose ne sont pas qu'exposées davantage au diabète de type II; elles courent 50 % plus de risques de souffrir d'hypertension artérielle et d'hypercholestérolémie, deux facteurs importants dans l'apparition des maladies cardiovasculaires.

Un de mes amis souffre de résistance à l'insuline. Est-ce la même chose que la résistance au glucose?

Non. La résistance à l'insuline se produit quand l'organisme cesse de bien répondre à l'insuline. Pour compenser, il produit de plus en plus d'insuline, mais parce que la réponse à l'insuline est mauvaise, même des niveaux plus élevés d'insuline ne peuvent contrôler efficacement le glucose. L'augmentation de la résistance à l'insuline peut engendrer le diabète.

Les personnes souffrant d'embonpoint ou d'obésité courent un plus grand risque de développer une résistance à l'insuline.

Qui est à risque de souffrir de résistance au glucose?

Les personnes qui affichent un fort excédent de poids et les personnes obèses sont plus exposées à l'intolérance au glucose, surtout ceux et celles qui portent leur excédent de poids autour de la taille. L'excédent de poids réduit l'effet de l'insuline. En perdant du poids, les niveaux de glucose reviennent habituellement à la normale. Parce que la résistance à l'insuline est moindre, le glucose est davantage transporté du sang vers les cellules des tissus. La perte de poids aide aussi à réduire les risques de diabète de type II.

Vos risques de développer une intolérance au glucose et le diabète de type II augmentent aussi avec la sédentarité, les antécédents familiaux de diabète, le diabète de grossesse ( c'est-à-dire souffrir de diabète lors d'une grossesse), la naissance d'un enfant de plus de neuf livres et si vous êtes d'origine autochtone, hispanique, africaine ou des îles du Pacifique.

_________________


"La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donnent aux autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
Baxter
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4249
Age : 44
Localisation : Montérégie, Canada
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Intolérance au glucose- hausse du sucre dangereuse   Jeu 12 Avr - 14:56

Des chiffres qui comptent



Quels sont les signes avant-coureurs et les symptômes ?

La plupart du temps, les gens qui souffrent d'intolérance au glucose n'affichent aucun symptôme. En fait, des millions de personnes atteintes de diabète ignorent qu'elles le sont car leurs symptômes se développent si graduellement que souvent, elles ne les remarquent pas. Les symptômes du diabète comprennent, entre autres :



  • une miction fréquente,
  • une soif constante,
  • une fatigue continuelle,
  • une vision brouillée,
  • des coupures et des ecchymoses qui se cicatrisent lentement,
  • des infections fréquentes ou récurrentes,
  • des picotements soit dans les mains soit dans les pieds ou un engourdissement.
Comment l'intolérance au glucose se diagnostique-t-elle ?

Le diagnostic de l'intolérance au glucose est établi à l'aide de l'épreuve d'hyperglycémie provoquée par voie orale. On mesure le glucose d'une personne à jeun depuis 8 ou 12 heures, avant qu'elle n'avale une solution glucosée, puis 2 heures plus tard. Pour poser un diagnostic, on tient compte des critères ci-après :



  • une personne dont la tolérance au glucose est normale aura un taux de glucose inférieur à 7,8 mmol/L (140 mg/dL) 2 heures après avoir bu la solution glucosée ;
  • une personne souffrant d'intolérance au glucose affichera un taux de glucose entre 7,8 mmol/L (140 mg/dL) et 11,0 mmol/L (199 mg/dL) après 2 heures ;
  • une personne dont le taux de glucose après 2 heures s'élève à 11,1 mmol/L (200 mg/dL), ou plus, peut être atteinte de diabète.
L'intolérance au glucose peut aussi être détectée au moyen de l'épreuve de glycémie à jeun. Ce procédé permet de déterminer le taux de glucose sanguin d'une personne à jeun depuis 8 ou 12 heures (et qui n'a pas avalé une solution glucosée). Pour poser un diagnostic, on tient compte des critères ci-après :



  • une personne dont la tolérance au glucose est normale aura un niveau de glucose inférieur à 6,1 mmol/L (110 mg/dL) ;
  • une personne souffrant d'intolérance au glucose affichera un niveau de glucose entre 6,1 mmol/L (110 mg/dL) et 6,9 mmol/L (125 mg/dL) ;
  • une personne dont le taux de glucose est 7 mmol (126 mg/dL), ou plus, peut être atteinte de diabète.
À quelle fréquence dois-je subir cette épreuve ?

Si vos taux de glucose sont dans la fourchette normale, il serait raisonnable de subir cette épreuve tous les 2 ou 3 ans. Si vous souffrez d'intolérance au glucose, vous devriez subir, dans les 12 à 24 mois qui suivent ce diagnostic, une épreuve de dépistage du diabète de type II.

Prévention

Si vous courez un fort risque de présenter une intolérance au glucose, vous pouvez retarder ou même prévenir son apparition à l'aide d'une alimentation saine, en perdant du poids et en étant régulièrement physiquement actif.

_________________


"La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donnent aux autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
Baxter
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4249
Age : 44
Localisation : Montérégie, Canada
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Intolérance au glucose- hausse du sucre dangereuse   Jeu 12 Avr - 14:57

Tenez la situation bien en main !



Que faire si vous souffrez d'intolérance au glucose ?

Vous pourriez courir le risque de souffrir de diabète, mais, bonne nouvelle, il n'est pas trop tard pour contrôler à long terme votre taux de glucose sanguin. Les études montrent que les personnes atteintes d'intolérance au glucose peuvent prévenir ou retarder l'apparition du diabète de type II jusqu'à 58 % en perdant du poids et en pratiquant une activité physique régulièrement. Certains experts recommandent aux personnes atteintes d'intolérance au glucose de réduire leur poids de 5 % à 10 % (graduellement par une alimentation saine) et de pratiquer une activité physique (même modérée) pendant 30 minutes chaque jour. Même la perte de simplement 5 à 7 kilos peut faire une énorme différence. Et le fait de prendre ces mesures immédiatement pourrait ramener votre taux de glucose à la normale.

Si vous souffrez d'intolérance au glucose, votre médecin vous conseillera sans doute d'adopter un régime alimentaire équilibré, de contrôler votre poids, de pratiquer régulièrement une activité physique et, si vous fumez, de renoncer au tabac. Vous devriez aussi subir un test sanguin chaque année afin de mesurer votre taux de glucose à jeun et de vous assurer que vous n'êtes pas en train de devenir diabétique. Vous devriez aussi faire vérifier votre pression artérielle et votre cholestérol afin d'évaluer vos risques de développer une maladie cardiovasculaire.

Bien que certains médicaments puissent retarder l'apparition du diabète de type II, l'alimentation et l'activité physique sont les mesures les plus efficaces, selon une vaste étude menée par l'American Diabetes Association. À peine 30 minutes par jour d'activité physique modérée, jumelée à une perte de poids de 5 % à 10 %, entraîne une réduction de 58 % des risques d'apparition du diabète.

C'est au moyen de votre régime alimentaire que vous pourrez prendre en charge l'intolérance au glucose. Et, si vous affichez un excédent de poids, il serait utile de vous en défaire. Rappelez-vous que si vous perdez cet excédent graduellement (environ un demi kilo par semaine), au lieu d'avoir recours à des régimes sévères ou à la mode, vous aurez plus de chances de ne pas regagner ce poids. Une plus grande activité physique vous aidera à contrôler votre poids et à réduire votre risque de développer le diabète de type II, de l'hypertension artérielle, une maladie cardiovasculaire et un accident vasculaire cérébral. Pas besoin de prendre part au triathlon pour gérer votre poids : essayez la marche, le jardinage ou la danse, et voyez où cela vous mène !

_________________


"La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donnent aux autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
Baxter
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4249
Age : 44
Localisation : Montérégie, Canada
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Intolérance au glucose- hausse du sucre dangereuse   Jeu 12 Avr - 14:58

Garder son taux de glycémie à l'œil... c'est comme du bonbon !



En suivant ces conseils nutritionnels, vous pouvez contribuer à améliorer votre état.

Ne sautez pas le petit déjeuner : c'est un repas important de la journée. Plutôt que de prendre un seul gros repas, mangez régulièrement en petites quantités.

Aidez à abaisser votre taux de glycémie en mangeant des aliments à base de grains entiers et riches en fibres (y compris les pains, pâtes, pommes de terre, riz et céréales).

Choisissez des aliments à faible teneur en sucre ou sans sucre, car les collations et boissons à haute teneur en sucre peuvent rapidement hausser le taux de glycémie.





Aliments à haute teneur en sucre
Autres aliments à faible teneur en sucre ou sans sucre

Sucre, sirop, glucose, dextrose
Édulcorants artificiels

Sodas et colas, sirop ou poudre au chocolat
Sodas diète, eau, poudre de cacao

Chocolat, fudge, biscuits, friandises
Fruits frais ou séchés, craquelins ordinaires, gomme à mâcher sans sucre

Céréales contenant beaucoup de sucre ou de miel
Porridge ou gruau, céréales à base de son ou d'avoine

Confiture, marmelade
Confiture et marmelade à faible teneur en sucre

Puddings ou fruits en canettes baignant dans le sirop
Yogourt à faible teneur en sucre ou diète
Consommez plus de fruits et de légumes - il est plus facile qu'on ne le croit d'en manger de cinq à dix portions ! Croquez dans un fruit pour la collation et ajoutez des légumes à vos repas favoris pour les rendre encore plus savoureux.

Limitez les aliments frits ou riches en gras. Choisissez des produits laitiers faibles en gras, des viandes maigres et de la volaille. Privilégiez la cuisson sur le gril, au barbecue ou au four de préférence à la friture. Enfin, cuisinez avec des quantités modérées d'huile non saturée telle l'huile d'olive, de tournesol ou de maïs.

Si vous consommez de l'alcool, buvez avec modération. Dans la pratique, cela se traduit par une ou deux consommations au plus par jour, pour un maximum hebdomadaire de 9 consommations pour les femmes et de 14 pour les hommes.

Si vous adoptez un régime alimentaire sain et équilibré, les friandises occasionnelles à haute teneur en sucre seront inoffensives. Essayez de consommer les aliments sucrés après un repas riche en fibres.

_________________


"La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donnent aux autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intolérance au glucose- hausse du sucre dangereuse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intolérance au glucose- hausse du sucre dangereuse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site Médical de Baxter :: La Famille :: 3ième âge :: Les maux de la vieillesse-
Sauter vers: