Site Médical de Baxter


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Menu dans le cas de sclérose en plaques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baxter
Admin


Féminin
Nombre de messages : 4249
Age : 42
Localisation : Montérégie, Canada
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Menu dans le cas de sclérose en plaques   Mar 10 Avr - 14:52

Menu dans le cas de sclérose en plaques

Ce menu s'adresse aux personnes souffrant de sclérose en plaques. Cette maladie affecte le système nerveux central et dégrade les nerfs.

Symptômes et causes
Cette maladie apparaît généralement vers l'âge 30 à 40 ans. Les causes de la sclérose en plaques sont inconnues mais on soupçonne le bagage héréditaire, la pollution climatique ou encore l'environnement de vie. Du point de vue nutritionnel, il semblerait qu'une surconsommation d'acides gras saturés (viandes, saucisses et charcuterie) et de sucreries ainsi qu'une faible consommation de poisson augmenteraient le risque de développer la maladie. En contrepartie, une alimentation riche en fruits, légumes et en produits céréaliers préviendrait son apparition. Les symptômes sont des troubles visuels et moteurs, une paraplégie et des troubles de l'humeur.



Caractéristiques du menu
Ce menu s'adresse à une personne n'ayant aucune contre-indication alimentaire et n'étant pas contrainte à une diète en purée ou hachée. Il ne peut en aucun cas remplacer une consultation avec un(e) diététiste / nutritionniste et le médecin traitant. Respectant le Guide alimentaire canadien pour manger sainement, il est adapté à un homme de 35 ans, pesant 73 kg, mesurant 1,75 m, pratiquant une activité quotidienne qualifiée de légère. L'apport énergétique quotidien moyen, afin de rencontrer ses besoins, est de 2200 kcal ou 9196 kJ. Une femme et/ou une personne plus âgée aura besoin de moins d'énergie. Par contre, une personne plus lourde et/ou plus grande et/ou pratiquant plus d'activités devra se composer un menu plus calorifique. Comme l'apport énergétique de chaque aliment varie énormément en fonction de son degré de fraîcheur, de la saison, etc., les valeurs caloriques présentées ici sont approximatives.

Repas Guide alimentaire canadien Énergie (kcal / kJ)
Déjeuner
1 bol de gruau 1 produit céréalier 121 / 506
2 tranches de pain (blé) 2 produits céréaliers 132 / 552
15 ml confiture non sucrée Autres 21 / 90
10 ml de margarine (non hydrogénée) Autres 72 / 300
1 tasse de lait 1% 1 produit laitier 108 / 450
1 banane moyenne 1 fruit 105 / 440

Collation
10-15 raisins frais 1 fruit 72 / 298
30 g d'arachides 1/2 substitut 156 / 652

Dîner
Truite marinée et galette de pomme de terre, huile de persil 1 viande 119 / 496
1 légume 116 / 486
Autres 90 / 376
50 g de fromage faible en gras 1 produit laitier 100 / 418
1 tasse de jus de fruits 2 fruits 120 / 502

Collation
1 barre de céréales 2 produits céréaliers 120 / 510

Souper
Pot-au-feu du pêcheur 11/2 viande 180 / 746
11/2 légume 120 / 502
Autres 50 / 210
1 tasse de riz 2 produits céréaliers 136 / 569
1 verre de vin blanc Autres 100 / 418
1 salade de fruits (200ml) 1 fruit 125 / 523
Total: 7 produits céréaliers
71/2 légumes / fruits
2 produits laitiers
3 viandes et substituts 2163 / 9041

Recommandations:
Ce menu respecte le Guide alimentaire canadien pour manger sainement qui recommande de prendre quotidiennement entre 5 et 12 portions de produits céréaliers, 5 à 10 portions de légumes et fruits, 2 à 4 portions de produits laitiers et entre 2 et 3 portions de viandes et substituts. Le tout en combinant au moins 3 des 4 groupes alimentaires à chaque repas principal. Il est possible d'adapter ce menu selon vos goûts et vos besoins (évalués préférablement par un(e) diététiste / nutritionniste) en ajoutant ou en enlevant de l'assaisonnement et /ou des portions dans chacune des catégories.

Cependant, il est important de considérer les éléments suivants si on souffre de sclérose en plaques:
- adapter l'alimentation selon son degré d'activité. Au fil de la maladie, on deviendra de moins en moins actif.
- limiter le plus possible la consommation d'acides gras saturés (viandes, charcuterie, beurre et produits commerciaux riches en gras saturés comme les croustilles, biscuits, pâtisseries).
- Privilégier la consommation de poisson et de différents types d'huiles végétales (olive, tournesol, canola, maïs, etc.).

Par: Stéphane Roy, nutritionniste, M.Sc.

_________________


"La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donnent aux autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
 
Menu dans le cas de sclérose en plaques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gènes de la sclérose en plaques
» Nouveau site sur la sclérose en plaques
» Sclérose en Plaques : Un facteur de risque identifié
» Sclérose en plaques: la fampridine améliore la marche
» sclérose en plaques et alimentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site Médical de Baxter :: L'Alimentation :: La nutrition-
Sauter vers: