Site Médical de Baxter


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la ménopause, le vieillissement de la peau s'accélère

Aller en bas 
AuteurMessage
Baxter
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4249
Age : 44
Localisation : Montérégie, Canada
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: A la ménopause, le vieillissement de la peau s'accélère   Mer 24 Jan - 21:22

A la ménopause, le vieillissement de la peau s'accélère


Au moment de la ménopause, les effets du manque d'hormones estrogènes se superposent aux facteurs de risque classiques du vieillissement de la peau : pollution, rayonnements solaires, âge, tabac… Quelles en sont les conséquences et quels sont les effets du traitement hormonal substitutif de la ménopause ?


Peau et ménopause


Le vieillissement de la peau n'attend pas la ménopause. Bien avant, il
débute progressivement avec l'avancée en âge, mais aussi avec l'exposition aux
rayonnements solaires, à la pollution, au tabagisme, etc.

Au moment de la ménopause, à ces facteurs de risque du vieillissement cutané,
se superpose l'arrêt de la production des hormones estrogènes.
Ne nous voilons pas la face, les faits sont là, autant les énoncer clairement.
A la ménopause, la peau se relâche, perd de sa souplesse et se
déshydrate. Des taches brunes apparaissent et les rides se creusent. Mais le manque
d'estrogènes s'accompagne également d'une hyperandrogénie, c'est-à-dire d'un excès
d'hormones mâles, les androgènes. Ce phénomène tend à accentuer la pilosité,
notamment du visage, à réduire la pousse et le diamètre des cheveux, à augmenter leur
chute et à modifier la silhouette avec une répartition androïde (le tissu adipeux se
concentre sur les hanches et le ventre). Cette modification hormonale favorise
également une hyperséborrhée (production accrue de sébum au niveau de la
peau et des cheveux, donnant un aspect de peau grasse et de cheveux
gras et parfois une acné.


Traitement hormonal : peut-il ralentir le vieillissement de la peau ?


Oui effectivement, car les estrogènes agissent à la fois au niveau des cellules du derme
et de l'épiderme, qu'elles soient produites naturellement par l'organisme ou apportées
par un traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS).
Le THS entraîne donc un effet hydratant et assouplissant de la peau. De plus, il
annule l'hyperandrogénie.


Ménopause : rappel sur les indications du THS


Rappelons que la prescription d'un THS ne doit pas uniquement être motivée pour ses
effets sur la peau. Il est indiqué chez les femmes qui présentent des symptômes
avérés de la ménopause (symptômes climatériques : bouffées de chaleur,
sècheresse vaginale, variation de l'humeur…), à la plus faible dose efficace et
seulement tant que durent ces inconvénients.
Soulignons que le THS associant des estrogènes naturelles par voie cutanée et de la
progestérone micronisée naturelle par voie orale, prescrit dans les conditions cités
ci-dessus, n'augmente pas le risque de cancer du sein ni de thrombose veineuse.

_________________


"La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donnent aux autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://universdebaxter.superforum.fr
 
A la ménopause, le vieillissement de la peau s'accélère
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tabac accélère le vieillissement du cerveau
» Vieillissement normal
» La surconsommation de sucre reliée au vieillissement
» Alimentation et vieillissement
» Tour d'horizon sur le vieillissement neuronal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site Médical de Baxter :: La Famille :: 3ième âge :: Les maux de la vieillesse-
Sauter vers: